Paul Ernest Léonce d'ESCAYRAC LAUTURE,  né le 6/12/1830 à Paris 

 
 
Marquis, fils d'un Pair de France, membre de la Chambre des députés, il s'engage en 1849 comme soldat au 27e RI. Nommé caporal (2/50), puis sergent (12/50), il participe aux opérations de décembre 1851.
 
Il est nommé sous lieutenant en décembre 1853 au 19e RI et part en Crimée en mai 1854.

Nommé lieutenant le 24/3/55.

Capitaine  le 16/2/56, il revient en France en juin (médaille de Crimée). Participe à la campagne d'Italie (7/59-9/59), il reçoit la médaille d'Italie. Le 19/11/59, il est affecté au 102e RI, régiment mis sur pied pour la campagne de Chine (29/11/59-10/6/62). Chev LH 12/61, médaille de Chine. Revenu en France, il sert au 2e RI.

Chef de bataillon le 6/3/67 au 56e RI, puis au 1er Grenadier de la Garde en mars 1870. C'est avec ce régiment qu'il participe à la guerre de 1870. Le 16/8/70 à Rezonville il a un cheval tué sous lui et est blessé d'une plaie contuse à la partie dorsale du petit doigt et de l'annulaire de la main gauche par un eclat d'obus. Off LH 9/70. Prisonnier à Hambourg après Metz, il rentre en mars 71 et avec le 6e régiment provisoire, participe aux opérations contre la Commune de Paris. Le 24/5/71 il est blessé d'un coup de feu à l'avant bras gauche lors des combats rue de l'Arcade à Paris.

Lieutenant Colonel le 24/2/72 au 44e RI, puis au 66e, il rejoint en aout 73 le 108e RI avec lequel il part en Algérie de sept 73 à oct 74.

Colonel le 11/2/76 au 57e RI. Chev LH en 1879. En 1879 il demande sa retraite pour raison de santé et se retire au Chateau de Lauture dans le Tarn, profiter de sa grande fortune, augmentée suite au mariage avantageux qu'il a réalisé avec la fille du Banquier Oberkampf.

retour menu