Joseph Mondésir REGNIER, né le 20/10/1822 à Blaye
 
 
Photo Astruc (Bordeaux)
 
 

Ecole militaire supérieure en 1844 (promotion de Djemma).

Il est nommé sous lieutenant le 1/10/1846 et suit les cours de l'école d'état major.

 

Nommé Lieutenant le 30/12/1848.

 

Nommé Capitaine le 10/5/1852. En 1854, il part en Crimée, attaché à l'état major de la division Levaillant, il se distingue lors des opérations du siège en avril et en juin 1855 et revient de campagne décoré comme officier de la légion d'honneur.

Le général Castex dans ses mémoires a écrit "de taille moyenne, replet, un peu carré d'ensemble, le visage brun, les cheveux noirs de jais, les traits réguliers et fins, l'oeil vif et spirituel, le caractère facile et gai. Il était du midi, quoiqu'il n'en eût pas l'accent, mais il en avait gardé les expressions ainsi que les saillies les plus amusantes. Une de ses postures particulières, quand il flânait dans notre campement, était de croiser les bras, un peu courts pour le développement du torse, et d'appuyer son coude droit sur sa main gauche de façon à supporter la pipe qu'il fumait invariablement le matin en rêvassant. On le surnomma Regnier le noir et ce surnom le suivi toute sa carrière."

En 1857, il sert à l'état major de la division de Constantine, il retrourne en campagne pour la guerre d'Italie et sert à l'état major du général Espinasse qui est tué à la bataille de Magenta.

 

Nomme Chef d'escadron le 12/8/1868. En 1870, il est à l'état major de la 2e division du corps du Mal Canrobert. Echappé du siège de Metz, il rejoint l'armée de Paris.

 

Nommé Lieutenant Colonel. le 27/10/1870, il est chef de l'état major de la division Berthaut et contribue à la défense de l'enceinte de Paris.

 

Nommé Colonel le 1/10/1875, il est sous chef de l'état major du 18e Corps d'armée à Bordeaux.

 

Il conserve sa fonction après sa promotion au grade de Général Brigade en 1882. Il passe au cadre de reserve en 1884.

retour menu