TRAIN DES EQUIPAGES

 

Second Empire

Pour la troupe : Habit à revers gris de fer boutonnant droit, avec epaulettes raouges, passepoils garance. pantalon garance. Shako en cuir avec plaque à l'aigle, cordon de shako garance avec plumet tombant en crin garance. Buffleteries blanches.
En petite tenue le képi remplace le shako.


Maréchal de logis Laillault - petite tenue.


Maréchal des logis
Photo Michel (Mostaganem)


 

L'habit des officiers est similaire, mais avec des épaulettes argent. 


Sous lieutenant en petite tenue


Capitaine en grande tenue
Photo Nadar (Paris)

 

Troisième République

Les officiers portent à partir de 1872 le dolman du type de l'artillerie, à col garance avec le numéro de l'escadron. Une tresse de soie noire souligne le parement (à la différence des officiers d'artillerie). Les galons sont en forme de fer de lance avec noeud hongrois. Un schako équipe les officiers jusqu'en 1883, date à laquelle il est remplacé par un képi.

Lieutenant Grosjean
Photo Paul (Versaille)

Boni de Castelanne
Photo Reynouls (Beziers)

 

Photo Bastier (Limoges)

Chef d'escadrons
Photo Bouillant (Fontainebleau)

 

En 1902, le dolman des officiers est remplacé par une tunique gris de fer à collet, pattes et parements garances.

La troupe est équipée en 1873 du dolman gris bleu du modèle de l'artillerie à 7 brandebourgs noirs., col garance, avec le numéro de l'escadron, pantalon garance. Un pantalon de cheval avec de fausses bottes en basane noire est aussi porté. Shako avec aigrette retombant en crins (garance) pour la grande tenue.

Photo Bastier (Limoges)

 

Retour