Léopold Claude Etienne Jules Charles DAVOUT D'AUERSTAEDT, né le 2/8/1829 à Escolives (Yonne)

Photo Appert (Paris)
Photo Pirou (Paris)

 

Neveu du Maréchal du premier empire, il hérite du titre de duc d'Auerstaedt en 1854 à la mort de son cousin germain.

Eleve du Prytannée, puis de l'ESM en 1847, il est nommé Sous lieutenant au 72 RI en 1849.

Lieutenant en 1852. Part en Afrique en 1854.

Nommé Capitaine en 1856 après une razzia dans le sud orannais. Transféré au 2em tirailleurs, puis au régiment provisoire des tirailleurs algériens. Durant la campagne d'Italie, le 3 juin, veille de Magenta à Turbigo, il s'illustre en sauvant une batterie de reserve avec sa compagnie et charge l'ennemi qu'il repousse.

Nommé Chef de bataillon au 23 RI le 18/6/59. Il est chevalier de la Légion d'Honneur en décembre 1861. Il passe ensuite au 13em bataillon de chasseurs dont il prend le commandement.

Lieutenant Colonel le 27/12/1865.

Colonel du 95 RI le 12/3/1870. Campagne contre l'Allemagne : Son régiment fait partie de la brigade Clinchant de l'armée du Rhin (1 DI, 3 CA). Le 18 aout à St Privat, il s'illustre sur le crête de Chantrenne où il repousse trois fois les attaques prussiennes. Le 31 aout il combat à Noisseville et à Servigny. Officier de la Légion d'Honneur le 5/9/1870. En captivité en Allemagne. Rejoint son régiment à Aubagne et intervient contre Marseille, alors en pleine insurrection le 4 avril. Il prend ensuite le commandement du 36 RI qu'il conduit contre la Commune (enlève le chateau de Bécon, puis Asnieres). Durant la semaine sanglante, il prend les gares de l'Est et du Nord, ainsi que les buttes Chaumont sous les ordres de Ladmirault. Blessé d'une balle dans la tête le dernier jour des opérations. Il est nommé commandeur de la  Légion d'Honneur en avril 1871.

Général de brigade 24/6/1871. Commande un brigade d'infanterie, puis la 13em brigade d'artillerie de 1875 à 1877.

Général de division 25/9/1877. Commande la 13em DI, puis est nommé chef d'état major du ministre de la guerre (1879). remplacé par le général Farre. Grand Officier de la Légion d'Honneur le 12/7/1880. Il est nommé successivement à la tête des 10 em CA (81-83), du 19em CA (84), puis du 14em (85-88). Membre du CSG de 1889 à 1894.

Après sa mise au cadre de réserve, il est nommé Grand Chancelier de la Légion d'Honneur le 5/12/1895. Il est mort le 9/2/1904

retour menu