Gilbert Félicien DISCOURS, Né le 30/1/1893 à Violes (Vaucluse)

 
Ne dans le Vaucluse, d'une famille d'agriculteurs, il est séduit à 18 ans par une affiche de recrutement et s'engage pour 4 ans le 20/10/1911. Il est incorporé au 13e régiment de Dragons, comme Dragon de 2em classe.
Nommé brigadier le 3/10/1912.
 

 

Nommé maréchal des logis le 4/2/1914.


Le 13e dragons - 4e escadron
Melun 1914


Gilbert Discours est marechal des logis

Le 20/7/1914, il est puni de 8 jours de prison pour "avoir manqué de sang froid et s'être laissé allé à de facheux écarts de langages vis à vis d'un brigadier".

Au déclanchement de la guerre de 14, il effectue les premiers mois mois d'opérations au 13e dragons, puis passe à l'escadron à pied du 13e Dragons le 25/9/1915. Il est cité à l'ordre du régiment le 7/5/1916 :"Sous officier energique et brave, a pris part à de nombreuses reconnaissances. Le 23/4/1916, surpris au cours d'une patrouille de nuit par un ennemi très supérieur en nombre, n'a pas hésité à l'attaquer immédiatement, a pris avec le plus grand sang froid les dispositions qui lui ont permis de dégager sa troupe et de la ramener intacte dans nos lignes. Croix de guerre avec étoile"
Le 20/5/1916, il est nommé au 12e régiment de cuirassiers à pied.

Sur les conseils d'un de ses officiers, il demande à passer dans l'aviation.

Affecté comme élève pilote à l'été 1917 à l'école de Juvisy, puis à l'école d'Avod. Il est nommé brigadier et affecté à l'école de perfectionnement de Pau comme pilote en octobre 1917. Effectue ensuite un stage à l'école de tir aérien de Cazeaux.

Titularisé pilote en septembre1917, il est affecté à l'escadrille Spad 87 en décembre 1917. Cette escadrille, composée de six officiers, deux adjudants et 10 sous officiers pilotes est affectée à la huitième armée.

Le Nieuport de Gilbert Discours, recontitué par un groupe de

passionés néo zélandais http://www.aviationfilm.com/aircraft/n24_discours/index.shtml

Le 16/2/18, il obtient sa première victoire aérienne, partagée avec le marechal des logis Gasser (futur as à 10 victoires), en abbatant un biplace ennemi au nord de Xures.
Le 24/3/18, il obtient une seconde victoire aérienne. Il est cité à l'ordre de la 8eme Armée le 30/3/1918 : "Au cours d'une protection de réglage, a abattu un avion ennemi dans un combat brillant. Avait précédemmant abattu un biplace ennemi. Croix de guerre avec palme"
Le 5/4/18, il obtient une nouvelle victoire, encore partagée avec Gasser, en forcant un Hannover C à atterir près du village de Lay, après l'avoir endommagé. Cependant cette victoire ne sera pas reconnue officiellement, les conditions très rigoureuse de validation des victoires (nombre des témoignages) n'étant pas réunies.

Décoré de la Croix de guerre et de
l'insigne de son escadrille

Nommé adjudant le 15/4/1918. Le 21/8/18, il abat un ballon allemand au dessus de Merval et obtient une troisième victoire officielle.
Le 29/9/18, il descend un second ballon au dessus de Parisy. Il est cité à l'Ordre de la 6eme armée le 2/10/1918 : "Excellent pilote doué des plus belles qualité d'adresse et de courage réfléchi ; le 21/8/1918 a attaqué un drachen et l'a abbatu en flammes. 3eme victoire. Croix de guerre avec palme"

Il est affecté ensuite à l'escadrille Spad 169 (nouvellement créée) le 16/10/1918 et est présent à cette escadrille à la fin des hostilités. Il est de nouveau cité à l'ordre de l'Armée le19/9/1919 : "Adjudant pilote modeste autant que brave, le 16/2/1918 a livré un brillant combat contre un ennemi supérieur en nombre et grâce à son habile intelligence et à son courage exemplaire, a abbatu l'un de ses adversaires. 4eme victoire. Croix de guerre avec palme"

Photo Lang (Orange)

En mai 1919, il se rengage pour 5 ans à l'escadrille Spad 87 comme pilote.

De mai à juillet 1919, il est affecté à la mission spéciale aéronautique finlandaise comme sous lieutenant à titre fictif. Il est fait Chevalier de l'ordre de la Rose Blanche (Finlande)

En janvier 1920, il est nommé adjudant est affecté comme pilote d'essai au 1er groupe d'ouvriers d'aviation. Reçoit la médaille militaire le 16/6/1920. Il y reçoit des notes élogieuses : Note de 1920 : "Pilote d'une habileté consommée, un des meilleur pilote d'essai de l'escadrille"
Note de 1921 : "Habileté incomparable, très compétent du point de vue technique. A fait l'objet d'une lettre de félicitations du Ministre à la suite d'essais nombreux et particulièrement réussis."

Nommé adjudant chef en 6/1923.

Nommé Sous lieutenant le 2/10/1926, il est affecté en Indochine au 34e régiment d'aviation (1927-1930).

Note de 1925 :"Excellent pilote extrémement fin et très habile à qui l'on a confié, en raison de ses qualités de très nombreux essais, souvent dangereux, qu'il a exécuté d'une façon parfaite."
Note de 1928 :"Excellent officier, pilote hors ligne, s'est distingué en particulier par son raid Hanoï - Bangkok et retour, sans escale, effectrué en partie par très mauvais temps au dessus de régions inhospitalières." Il est nommé chevalier de la Légion d'Honneur le 1/7/1928.

Nommé Lieutenant le 2/10/1928, il est nommé officier du Dragon d'Annam et chevalier de l'ordre du Million d'Eléphant.

Décoration de la Légion d'Honneur

 

Part ensuite en A.O.F (Dakar) à l'escadrille numéro 2 en 1931. De 1931 à 1933, il fait campagne en Mauritanie et au Sénégal.

Capitaine le 28/3/1934, il est affecté à la 37e demi brigade aérienne au Maroc (1936-1937). Il fait notamment campagne dans le sud marocain. Reçoit la médaille coloniale pour ses liaisons trans sahariennes des régions de Taoudéni, Adrar, Bir Mohgrine.

Il est mis en congé en 1937.

En 1939, il est désigné comme commandant l'école élémentaire N°48 à Carcasonne, puis dans une escadrille de chasse. Il est démobilisé en 7/1940. Nommé officier de la Légion d'Honneur le 5/3/1943.

En 1944, il est rappelé de la réserve pour servir comme officier adjoint du groupe de transport N°521.

Rayé des cadres de la réserve en 1947.

Décédé en 1966.

 

index

Personalités

Officiers

Etat-Major
Staff

Afrique
du Nord

Troupes
Coloniales

Zouaves
Pontificaux

Marine

Uniformes
Etrangers

Garde
Impériale

1871

Généraux

Gendarmes

Guerre de
Secession
Civil war

Orleans

Ordre de
bataille

Heures de
gloire
Glory moments

Organisation
(1871-1914)

Uniformologie

Groupe

Manoeuvres

Décorations

Première Guerre
Mondiale
First world war

Aidez-moi
Help me

Infanterie

Cavalerie

Artillerie

Genie
Engineers

Services

Ecoles
Schools

retour menu