Les régiments d'infanterie (num 1 à 15) 

-

 Historique sous le IInd Empire et la République

 

Le 1er régiment d'infanterie est créé en .


Le 2em régiment d'infanterie est créé en ..


Le 3e régiment d'infanterie est mis sur pied en.


Le 4e régiment d'infanterie est mis sur pied en.


Le 5e régiment d'infanterie est mis sur pied en


Le 6e régiment d'infanterie est mis sur pied en.


Le 7e régiment d'infanterie est mis sur pied en


Le 8e régiment d'infanterie est mis sur pied en


Le 9e régiment d'infanterie est mis sur pied en


Le 10e régiment d'infanterie est mis sur pied en

Aimable Joseph Ardiet,

Né le 10/1/1810 à Froide Fontaine (Jura).

Il est nommé Capitaine le 22/5/1845 au 10e régiment d'infanterie et fait campagne en Algérie entre 1851 et 1853. Il y est ici photographié en 1853, comme adjudant major, comme en témoignent ses épaulettes argent. Ce daguerréotype colorisé est émouvant, car il indique au verso qu'il pose avec sa femme et sa fille "Félicie" morte à trois ans en 1853.

C'est dans ce grade qu'Ardiet fait campagne en Crimée entre 1854 et 1856. Il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur le 4/10/1854.

Il finit sa carrière comme Chef de bataillon au 95e RI.

Il est mort en 1888.

 


 Le 11e régiment d'infanterie participe à la conquête de l'Algérie entre 1835 et 1839, se distinguant notamment à la prise de Constantine. Il est en Crimée entre 1855 et 1856, puis en Italie en 1859.
Durant la guerre de 70, il participe aux batailles de Beaumont et Sedan.
Sous la troisième République, le régiment est en Algérie et en Tunisie entre 1880 et 1886.

  

Alexandre Bonnet

Né le 12/3/1830 à Saint Maixent, il est fils de boulanger.

Saint Cyrien , il est nommé Sous Lieutenant au 11e régiment d'infanterie le 1/10/1852. Passé dans la compagnie des grenadiers en mai 1855, il fait campagne en Crimée entre septembre 1855 et juin 1856. Il y est fait Lieutenant le 14/4/1856.

Il participe ensuite à la campagne d'Italie où il reste jusqu'en avril 1860.

Fait Capitaine le 27/12/1861, il est nommé adjudant major en janvier 1862. C'est cette fonction qu'il occupe sur les deux photos ci contre. Engagé en campagne contre l'Allemagne. Il rejoint l'Algérie en septembre 1870.

En fin de carrière, il  est nommé commandant de l'atelier de travaux publics à Oran. Ces ateliers sont composés de militaires condamnés par les conseils de guerre pour des crimes et délits. Dans ces ateliers, les condamnés sont occupés à des travaux militaires ou civils. Il y reçoit la Légion d'Honneur le 30/10/1874.

Il est mort en 1896.

Photos Harmand (Paris) et Lombard (St Maixent)

  

     

Emile Charles Raymond Dudon, est né le 21/8/1835 à Versailles 
 
Fils d'un officier de Westphalie, il fait l'école de Saint Cyr en 1855 et est nommé sous lieutenant en octobre 1856 au 11e RI. Il participe à l'expédition d'Itale du 29/4/59 au 26/5/60.
Ses premières années de carrière sont laborieuses, puisqu'il n'est promu lieutenant qu'en aout 1863, puis capitaine le 24/7/70, 14 ans après sa sortie de Saint Cyr.

Durant la guerre de 70, il est affecté au 4e bataillon. A l'armée du Rhin, il fait la retraite sur Bitche. Blessé de deux coups de feu (poignet gauche et épaule droite) à Beaumont le 30/8/70, il est capturé à l'ambulance, mais s'évade par la Belgique et rejoint le dépôt du régiment. Le 23/11/70 il rejoint le 59e de marche et l'armée de la Loire. Nommé chevalier de la Légion d'honneur le 9/1/71, il est une nouvelle fois blessé d'un coup de feu au bras le 11/1/71 à la bataille de Comerie (Sarthe).
 
Affecté au 59e RI à la fin de la guerre, il est promu chef de bataillon le 26/7/79 au 80 RI. Dans ce grade, il participe à l'expédition de Tunisie du 31/8/81 au 10/12/83 et se distingue comme commandement de cercles, puis à l'état major du corps d'occupation. Il est décoré de la croix de commandeur du Nicham Iftikar en mai 1883.
 
Il termine sa carrière comme lieutenant Colonel (depuis le 1/10/87) au 68e RI. Un page plus détaillée lui est consacrée.



Le 12e régiment d'infanterie a combattu en Algérie (en 1837-1839, puis 1849-1852, entre 1859 et 1860, puis de 1864 à 1869). En 1870 il est engagé à Rezonville et Saint Privat (au 6e corps d'armée).

Charles Henri, baron Thierry de la Ville d'Avray

Descendant du premier valet de chambre de Louis XVI, Charles Henri est né à Antrain (près de Rennes) le 3/9/1848.

Ancien élève de l'école de Saint Cyr (promotion de Mentana), il est nommé sous lieutenant le 1/10/1869 au 84e régiment d'infanterie. Durant la guerre de 1870, il sert à Rezonville. Promu lieutenant le 29/10/1870, il fait la suite de la guerre de 1870 au 32e régiment de marche.

Capitaine le 6/2/1874, il sert au 31e régiment d'infanterie, puis au 82e régiment d'infanterie.

Le 11/7/1889, il est promu chef de bataillon au 12e régiment d'infanterie et reçoit la croix de la Légion d'Honneur vers 1894.

Après neuf ans de grade, il est nommé Lieutenant Colonel le 17/4/1898 au 57e régiment d'infanterie. Peu de temps avant son passage dans la réserve, il passe dans le service des chemins de fer et des étapes.

Il se retire à Cannes où il devient conservateur des musées et des bibliothèques et effectue plusieurs fouilles archéologiques dans le sud de la France. Il rédige plusieurs ouvrage et avait déjà ecrit un historique du 12e régiment d'infanterie. Il est mort le 18/2/1933 à Marseille.

Photo Menozzi (Perpignan)

   


Le 13e régiment d'infanterie est en Algérie entre 1834 et 1836. Il participe à la prise de Rome en 1848 et reste en Italie jusqu'en 1850. Le régiment participe à l'expédition de Syrie en 1860.
Durant la guerre de 70, il est au 4e Corps et participe aux batailles de Borny, de Rezonville et de Saint Privat où il capture une batterie d'artillerie prussienne.

Louis Francois Isidore Hudiart

 

Né le 15/12/1817 au Palais (Morbihan). Sous officier sorti du rang, il est nommé Sous lieutenant le 21/6/1848.

Lieutenant le 15/1/1854

Capitaine le 12/8/57, il reçoit la croix de la Légion d'Honneur le 7/8/1859. Il part en Syrie avec son régiment en aout 1860 et participe à la pacification de la vallée de Deir-el-Kamar. De retour en France en juin 1861, il est décoré de la croix de la Légion d'honneur.

Il ne figure plus dans l'annuaire de 1868, ayant pris sa retraite à cette date. Il est mort le 27/3/1900.

 

Photo Petit (Paris)

     


Le 14e régiment d'infanterie est mis sur pied en


Le 15e régiment d'infanterie fait l'expédition d'Alger en 1830. De 1855 à 1856 il est en Crimée et participe à la prise de Sébastopol. Durant la campagne d'Italie en 1859, il combat à Melegnano et à Solférino. La guerre de 70 le voit combattre à Borny, Saint Privat et Sevigny dans l'armée de Metz.
Sous la République, il envoie un bataillon en Algérie en 1881 et 1882.

   

Léon Hélie Savin

Né le 12/3/1851 à Saint Chartre dans la Vienne.

Il débute sa carrière militaire le 17/8/1870 et fait la guerre de 70 comme soldat, puis sous officier.

Sous lieutenant le 15/11/1874, il est au 28e bataillon de chasseurs.

Lieutenant le 3/7/1879, il est au 14e bataillon de chasseurs à Chambéry en 1882

Capitaine le 17/12/1884, il passe au 81e régiment d'infanterie, puis en 1888 il est transféré au 15e régiment d'infanterie, comme capitaine trésorier, fonction dans laquelle il se fait probablement prendre ici en photo. Il reçoit la croix de la légion d'Honneur vers 1893.

Il est promu chef de bataillon le 26/12/1898 au 97e régiment d'infanterie, puis Lieutenant colonel le 26/9/1905 au 98e RI, grade dans lequel il finit sa carrière militaire

Photo Duffart (Carcassonne)



Retour