L'INFANTERIE SOUS LA TROISIEME REPUBLIQUE (1871-1882)

1871-1883

Durant les premières années de la Troisième République, l'uniforme des officiers d'infanterie reste globalement sur le modèle de 1870.

Le modifications suivantes sont néanmoins progressivement effectuées :
En 1871, le numéro du régiment est inscrit sur le collet, puis en 1873, c'est le képi qui est orné de cette information. Avec la création des régiments territoriaux, leur uniforme est modifié par l'addition d'un petit bouton à coté du numéro sur le collet.

23e régiment d'infanterie territoriale

117e régiment d'infanterie de ligne

 

Entre 1872 et 1883, les officiers portent le schako rigide noir, un peu tronçonique, avec attribut en cuivre (grosse grenade) et cocarde en soie. Les officiers supérieurs portent avec la grande tenue un plumet droit tricolore (rouge en haut) avec une petite olive à la base. Il peut être remplacé par un képi en drap

 

Le hausse col est modifié en 1871, puisque le motif de l'aigle impérial est remplacé par celui de deux épées croisées, sur une couronne de chêne et de laurier. Cet insigne est supprimé en 1880.

Officiers supérieurs

Colonel
Photo Pennabert (Paris)

 

Photo Bernier (Brest)

Photo Herbert (Beauvais)

Photo Brion (Marseille)

 
 
 
 
Officiers subalternes

Photo Dupisre (Paris)

Photo Vve Bobst (Paris)


Série des officiers subalternes du 109e RI (Cliquez sur la photo)

 

Troupe

La troupe est équipée de la tunique modèle 1867 fermant sur la poitrine par deux rangées de 7 boutons timbrés d'une grenade, avec les modifications suivantes : Le collet jonquille recoit le numéro du régiment.

La capote se voit aussi ornée du numéro du régiment (couleur rouge) 

Le pantalon garance se porte avec des guetres. Le schako en cuir fort porte un pompon dont la couleur permet d'identifier le bataillon et le chiffre, la compagnie.

Photo Porgeron (Fontainebleau)

Photo Roussillon (Sedan)

Photo Locart (Mourmelon)

 

Chaque régiment possède un groupe de sapeurs, qui se distinguent des troupes par le port de la hache, du tablier et d'un insigne distinctif sur la manche

 

1882

L'uniforme de la fin du Second Empire est modifié en 1882. D'abord par l'introduction d'une tunique-dolman de 7 boutons, ornée de deux poches sur la poitrine, de galons en fer de lance et d'épaulettes en forme de trèfle.

Officiers supérieurs

Photo Duc (Grenoble)

Officiers subalternes

Photo Langlois (Paris)

Photo Delon (Toulouse)

 

Continuer 1883-1914

retour menu