Le corps expéditionnaire français à Rome

Après la prise de Rome en 1849, la France maintient à Rome une corps d'occupation, bientôt ramené à une division en 1850.

Après la guerre d'Italie de 1859, la présence française à Rome devient diplomatiquement difficile, car la France, alliée du nouveau royaume d'Italie, peine à justifier sa présence en Italie et la défense des Etats pontificaux contre les nationalistes de la péninsule.

Le corps d'occupation français, commandé par le général de Goyon, est composé d'une division d'infanterie. Il est porté à deux divisions, avec un régiment de cavalerie (le 4e hussards) en 1862. En 1863, le général Lannes de Montebello, vient en prendre le commandement. Les troupes françaises évacuent Rome en 1866, mais ce retrait est de courte durée, car en 1867 un corps de deux division sour le commandement du général de Failly est rapidement mis sur pied pour retourner défendre les Etats pontificaux contre la pression des Garibaldiens. Ceux ci sont défaits en 1867 à Mentana. La France ne laisse alors qu'une division, commandée par les généraux Bataille, puis Dumont, finalement rappatriée en France en 1870.

L'infanterie française sur la place St Pierre à Rome
Photo Fratelli d'Alessandri (Rome) 

 


Cette longue occupation voit passer de nombreux officiers français en Italie et nous vaut quelques beaux portraits pris par les photographes romains Fratelli d'Allesandri, Altobelli et consorts...

Joseph Jules Eugène de Géraudon

Né le 19/3/1803 à Strasbourg, ce Saint Cyrien a fait campagne en Algérie et y a commandé le 1er bataillon d'infanterie légère d'Afrique. Il a ensuite été Colonel du 56e régiment d'infanterie en 1845.

Fait Général de Division en 1857, il commande une division au corps d'occupation de Rome entre 1861 et 1863.

Il finit sa carrière Grand Officier de la Légion d'Honeur (1863). Il est mort en 1881.

Photo d'Alessandri (Rome)

Photo Altobelli (Rome)

Louis Joseph Sumpt
-
Chef d'escadron d'état major.

 

 

Officier du corps d'état major, il est présent à l'état major du corps d'occupation de Rome de 1859 à 1865, y prenant finalement les fonctions de chef d'état major.

Blessé gravement en 1870, il finit sa carrière comme général, commandant l'hôtel des Invalides jusqu'à sa mort en 1891

 

Nicolas Joseph Voisin 
-
Capitaine d'artillerie

 

 

 

Né le 15/12/1830 à Lyon, Polytechnicien, il a servi en Crimée. Il sert à Rome entre 1861 et 1863, comme Capitaine, adjoint au commandant de l'artillerie des divisions d'occupation en Italie.

Il finit une brillante carrière comme Gouverneur militaire de Lyon (entre 1893 et 1895).

 

Photo Michele Mang (Rome)

Photo d'Allessandri (Rome)

                                                                                                                   

Jean joseph Frédéric Albert Farre
-
Commandant du Génie

 

 

Polytechnicien, officier du corps d'état major, Farre sert comme Chef de bataillon à Rome de 1859 à 1864, commandant du génie. Sur cette photo, il est Commandeur de l’ordre pontifical de St Grégoire le grand. Il retournera à Rome de 1867 à 1868, à la tête du génie du corps expéditionnaire.

Officier républicain, protégé de Gambetta, il est ministre de la guerre de 1879 à 1881, puis Sénateur.


       

Jean Stanislas Toutal
-
Garde du génie de 1er classe

 

Né en 1815, Toutal sert comme garde du génie. Il est chevalier de la Légion d'Honneur en mars 1861 et porte ici l'Ordre de St Grégoire le Grand reçu en 1850. Il est mort à Orléans en décembre 1870, garde principal du génie. 

 

Photo d'Allessandri (Rome)

 

Photo d'Allessandri (Rome)

                                                                            

Louis Théophile Godine

Né le 18 Août 1816 à Lorient (Morbihan), Godine est Saint Cyrien (1836-1838). Il a servi au 29e de ligne, puis après sa promotion comme officier supérieur, en Crimée au 85e RI, comme commandant du 19e bataillon de chasseurs, puis comme Lieutenant Colonel du 20e RI (22/9/1855). Il a été fait chevalier de la Légion d'Honneur en juin 1855 ("21 ans de service, une campagne, s'est brillament conduit dans l'affaire du 7 juin en enlevant les ouvrages blancs. A fait des prisonniers").

Promu Colonel du 85è de ligne le 20 août 1863, il a servi au corps d'occupation en Italie du 21 septembre 1863 au 16 mars 1866, puis du 11 juin 1866 au 5 décembre 1866. Il est fait officier de la Légion d’honneur le 27 décembre 1866.

Il est mort en fonction à Metz, le 20 Août 1869.

Plusieurs unités françaises se succèdent au corps d'occupation après 1860, dont le 59e RI, le 3e bataillon de chasseurs à pied et le 4e hussards qui y restent sur toute la période, entre 1861 et 1866.  Les troupes françaises, souvent fractionnées, concourrent au retablissement de l'ordre et font la chasse à des bandes de brigands qui ranconnent les populations, mais n'ont pas vraiment l'occasion d'être engagées.

Lieutenant Colonel
Photo Sommer et Behles (Rome)

  

Photo d'Allessandri (Rome)

Capitaine de Beauredon (85e RI)
Photo Simonetti (Rome)

Photo Michele Mang (Rome)

Photo d'Allessandri (Rome)

Photo Américaine (Rome)

Capitaine Poyard, 3e bataillon de chasseurs
Photo d'Allessandri  (Rome)

Chasseur du 7e régiment en 1867
Photo Luigi d'Erams (Civita-Veccia)

Sous Lieutenant Ackermann, 4e Hussards


Les officiers d'artillerie du corps d'occupation en Italie - 1862
LtCol Toussaint, Chef d'escadron Desfaudais, M Schnetz (directeur de l'académie impériale de France à Rome)

 

Bataille de Mentana

Gl de Pohles

1bn du 1er RI : Colonel Frémont
1bn du 29e RI : LtCol Saussier
2 bn du 59e RI : Col Berger
2e BCP : Cmdt Comte

 

retour