LA CAMPAGNE DE CRIMEE

La France et la Grande Bretagne déclarent la guerre à la Russie en avril 1854. Rapidement les marines alliées prennent le pas sur la marine russe : elles bombardent Odessa, bloquent Constadt et prennent Bormarsund en août 1854. Pendant ce temps le corps expéditionnaire franco britannique débarque dans la presqu'île de Gallipoli en Thrace. En juin, la base d'opération de l'armée est transportée à Varna (Bulgarie) pour soutenir l'armée Turque en Silistrie. C'est dans cette situation que les armées souffrent d'une éprouvante épidémie de choléra qui décime ses régiments. Les opérations dans les Balkans ne sont pas décisives et les Alliés décident de porter la guerre sur le territoire Russe, en Crimée.

Le 5 septembre, 56.000 hommes sont embarqués de Varna pour la plage du "vieux Fort" au sud d'Eupatoria. Le débarquement s'effectue sans problème et le 18 septembre l'armée se met en route vers Sébastopol. Le 20 septembre, les forces franco alliées battent l'armée russe à l'Alma, mais la poursuite est peu mordante, ce qui permet aux Russes de s'enfermer dans Sébastopol, ville puissament fortifiée. L'armée alliée n'atteint la ville que le 26 septembre et s'installe pour le siège après avoir repoussé à deux reprises l'armée russe de secours à Balaklava (25 octobre) puis à Inkermann (5 novembre).

Le siège va immobiliser pendant plus d'une année le corps expéditionnaire des alliés, dans des conditions très difficiles en raison du rude climat, de la pauvreté du ravitaillement, mais surtout de la féroce resistance des russes. Au printemps 1855 les opérations d'assaut débutent : prise des ouvrages blanc et de la position du mamelon vert en juin, échec de l'assaut général du 18 juin, enfin, le 8 septembre assaut victorieux sur le fort de Malakoff et le petit redan qui fait succomber la position. Durant ce siège, les opérations périphériques n'ont pas cessé (prise de Kertch  en mai, bataille de Traktir le 16 août, bataille de Kanghil en septembre et prise des forteresses de Kinburn et d'Otchakov à l'embouchure du Dniepr en octobre).

La paix est finalement conclue en mars 1856, l'armée française y aura perdu 100.000 hommes, dont 60 % morts de maladie.

 

Ordre de bataille du corps expéditionaire de la baltique

GD : général de division
GB : général de brigade
Col. : Colonel
Cmdt : Commandant

Commandant en chef : 
GD Baraguey d'Hilliers 

Etat major général :
Chef d'EM, Col de Gouyon de St Loyal
Commandant l'artillerie : LtCol de Rochebouet
Commandant le génie : GD Niel

1ere brigade : GB d'Hugues : 3em RI (Col Ducrot), 48e RI (Col. Vidal de Lauzun) 
2em brigade : GB Grezy : 51e RI (Col. Perrin), 77e RI (Col. Suau)

 

Ordre de bataille de l'armée française d'Orient au 8/9/1855
(jour de la prise de Malakoff)

GD : général de division
GB : général de brigade
Col. : Colonel
Cmdt : Commandant

Commandant en chef : 
GD Pelissier 

Etat major général :
Chef d'EM, GD de Martimprey
Sous chef d'EM, Col Jarras
Commandant l'artillerie : GD Thiry
Commandant le génie : GD Niel

Premier Corps d'armée : GD de Salles ; Chef d'EM GB Rivet ; Commandant l'artillerie : GB Leboeuf ; Commandant le génie, GB Dalesme

1ere division : GD d'Autemarre
1ere brigade : GB Niol : 5em BCP (cmdt Garnier), 19e RI (Col. Guignard), 26e RI (Col. de Sorbier) 
2em brigade : GB Breton : 39e RI (Col. Comignan), 74e RI (Col. Guyot de Lespart)

2em Division : GD Levaillant
1ere brigade : GB Trochu : 9em BCP (Cmdt Rogier), 21e RI (Col. Lefèvre), 42e RI (Col Montaudon)
2eme brigade : GB Couston : 46e RI (Col. Gault), 80e RI (Col. Laterrade)

3em Division : GD Paté
1ere Brigade : GB Beuret : 6em BCP (Cmdt Fermier de la Provotais), 28e RI (Col. de Lartigue), 98e RI (Col. Conseil-Dumesnil)
2eme brigade : GB Bazaine : 1er Régiment étranger, 2em régiment etranger (Col. de Chabrière)

4em division GD Bouat
1ere brigade GB Lefebvre : 10em BCP (Cmdt Guiomar), 18e RI (Col. Dantin), 79e RI (Col. Grenier)
2eme brigade : GB Duprat de la Roquette : 14em RI (Col. de Negrier), 43e RI (Col. Broutta)

Division de cavalerie : GD Morris
1ere brigade GB Cassaignoles : 1er Chasseurs d'Afrique (Col. de Ferrabouc), 3em Chasseurs d'Afrique (Col. de Mezange de Saint André)
2eme brigade : GB Feray : 2em Chasseurs d'Afrique (Col. de Jourdan), 4em chasseurs d'Afrique (Col. de Cauvigny)

 

Deuxième Corps d'armée : GD Bosquet ; Chef d'EM GB de Cissey ; Commandant l'artillerie : GB Beuret ; Commandant le génie, GB Frossard

1ere division : GD de Mc Mahon
1ere brigade : GB ?: 1er BCP (cmdt Gambier), 7e RI (Col. Decaen), 1er Zouaves (Col. Collineau) 
2em brigade : GB Vinoy : 20e RI (Col. Orianne), 27e RI (Col. Adam)

2em Division : GD Camou
1ere brigade : GB de Wimpffen : Tirailleurs algériens (Col. Rose ), 50e RI (Col. Granchette), 3e Zouaves (Col de Polhès)
2eme brigade : GB Vergé : 3em BCP (Cmdt Genneau), 82e RI (Col. de Castagny), 6e RI (Col. Goze)

3em Division : GD Espinasse
1ere Brigade : GB Manèque : 19em BCP (Cmdt Godine ), 2e Zouaves (Col. Saurin), 4em RIMA (Col. ?)
2eme brigade : GB de Tournemine : 95e RI (Col. Daner), 97e RI (Col. Paulze d'Ivoy)

4em division GD Dulac
1ere brigade GB de Saint Pol : 17em BCP (Cmdt de Ferrussac), 57e RI (Col. Dupuis), 85e RI (Col. Javel)
2eme brigade : GB Bisson : 10em RI (Col. de la Serre), 61e RI (Col. de Taxis)

5em division : GD de la Motterouge
1ere brigade GB Bourbaki : 4em BCP (Cmdt Clinchant), 86e RI (Col. de Bertier), 100e RI (Col. Mathieu)
2eme brigade : GB ?: 94e RI (Col. Picard), 49e RI (Col. de Kerguern)

Division de cavalerie : GD d'Allonville
1ere brigade GB Walsin-Esterhazy : 1er Hussards (Col. Lion), 4em Hussards (Col. Simon de la Mortière)
2eme brigade : GB Coste de Champenon : 6em Dragons (Col. Ressayre), 7em Dragons (Col. Duhesme)

 

Corps d'armée de reserve : GD Herbillon ; Chef d'EM Col de Vaudrimey ; Commandant l'artillerie : GB Soleille ; Commandant le génie, GB de Béville

division de la Garde Impériale : GD Mellinet
1ere brigade : GB de Failly : régiment des Zouaves (Col. Jannin), 1er Voltigeurs (Col. Montera), 2em Voltigeurs (Col. Douay
2em brigade : GB de Pontevès : Bataillon de chasseurs (Cmdt Cornulier Lucinière), 1er Grenadier (Col. Blanchard), 2em Grenadier (Col. d'Alton)

1ere Division : GD Herbillon
1ere brigade : GB Sencier : 14em BCP (Cmdt. Bordas ), 47e RI (Col. Lamaire), 52 RI (Col de Lostanges)
2eme brigade : GB Cler : 62e RI (Col. de Pérussis), 73e RI (Col. Dubois)

2em Division : GD d'Aurelle de Paladines
1ere Brigade : GB Montenard : 7em BCP (Cmdt Maurice), 9em RI (Col. Bessières), 32e RI (Col. Cavaroz)
2eme brigade : GB de Marolles : 15e RI (Col. Guerin), 96e RI (Col. de Malherbe)

4em division GD Dulac
1ere brigade GB de Saint Pol : 17em BCP (Cmdt de Ferrussac), 57e RI (Col. Dupuis), 85e RI (Col. Javel)
2eme brigade : GB Bisson : 10em RI (Col. de la Serre), 61e RI (Col. de Taxis)

Brigade de cavalerie : GB de Forton : 6em Cuirassiers (Col. Crespin), 9em cuirassiers (Col. Dumont)

 

Les médailles attribuées durant l'expédition (hors Légion d'honneur)

 

              Grande Bretagne            

                   Sardaigne                  

             Turquie               

Médaille de crimée

Valeur militaire

Ordre du Medjidie

Médaille de la Baltique

 

retour menu